Josquin Desprez

Metamorphoses

Messes Faysant regretz sine nomine

Achetez sur nos plateformes :

Josquin Desprez : Messe  »Faysant Regretz » et Messe Sine Nomine

Ensemble Métamorphoses, dir. Juliette de Massy1 CD AR RE-SE : AR 2021-1 (Distribution : Socadisc) www.arre-se.com Durée du CD : 53 min 18 s

La presse en parle !


Ce mois-ci, paraît l’avant-dernier volume de l’Intégrale des Messes de Josquin Desprez enregistré en l’Église de Javols (Lozère) par l’Ensemble Métamorphoses. Initiée et produite par Maurice Bourbon, cette fresque monumentale confirme la variété d’inspiration du génie novateur picard, grand maître européen de la polyphonie vocale de la première Renaissance. Cet album est le 9ème et avant-dernier de l’intégrale des messes de Josquin Desprez, entreprise aussi titanesque que téméraire. Les deux œuvres réunies cette fois ont à voir avec la Belgique. Elles sont interprétées avec pareille perfection que les volumes précédents.

Lire l’article


Note technique :  (5/5)
Auteur : Olivier Olgan – Article publié le 7 mai 2021

Ancien scientifique, Maurice Bourbon anime depuis 40 ans l’Association La Chapelle des Flandres dont la dynamique créative tient à l’équilibre harmonieux des trois ensembles qui la composent : Métamorphoses, Coeli et Terra et Biscantor. Cet outil unique permet à l’ancien géologue d’investir l’immense continent de la musique polyphonique : du XVème au XXIème siècle, de Johannes Ockeghem… à ses propres compositions. Cet immense chef de chœur vient d’achever l’intégrale des Messes du grand maître franco-flamande Josquin Desprez.

Lire l’article


Un esprit cartésien

Parmi les grands chefs de chœur de sa génération (Herreweghe, Gardiner), Maurice Bourbon se distingue par son parcours. Loin d’être un enfant de la balle, cet ingénieur géologue (Ecole des Mines de Paris) a mené une carrière scientifique dans la recherche au CNRS (doctorat ès sciences de sédimentologie). C’est aussi en scientifique qu’il a investi la complexité et l’ordonnancement mathématique de l’immense patrimoine des polyphonies vocales :  “Je ne suis pas croyant, mais je reste pantois devant l’agencement de ces véritables cathédrales musicales, l’agencement des volumes, les infimes rouages mathématiques qui se répondent, pour aboutir à des œuvres d’une grande émotion.”

Lire l’article

×
×

Panier

Close Bitnami banner
Bitnami